MENU


Finales simples contre un roi dépouillé

 Il est présenté la fin de partie (dite "finale") lorsqu'un roi est "dépouillé" (toutes les autres pièces et pions ont disparu) face au roi adverse accompagné d'une ou 2 pièces majeures.

Les finales classiques, les plus fréquentes,  sont toujours gagnantes avec un  gain  très facile.
Principe de base:   - Repousser le roi sur un bord de l'échiquier.
                              - 10 à 17 coups maximum suffisent

1-Roi et Dame contre roi

=>Finale fréquente (facile avec gain en moins de 10 coups) avec une Dame contre roi dépouillé.

C'est la plus simple, et probablement la première que le débutant apprend à maîtriser. Malgré son écrasante supériorité, le camp possédant la dame doit se méfier des possibilités de pat dont dispose encore le roi isolé.

La méthode du gain n'exige, dans n'importe quelle position, que 10 coups au maximum. La dame refoulera le roi adverse jusqu'à la bande et, son propre roi venant en aide, elle matera le dépouillé sur une case adjacente à la bande.
 

Exemples





2-Roi et deux tours contre roi


=>Finale fréquente (facile avec gain en moins de 10 coups) avec deux tours contre roi dépouillé.

Lorsqu'il ne reste sur l'échiquier que le roi et les deux tours de l'attaquant contre le roi dépouillé du défenseur, la méthode pour mater va consister à repousser le roi vers un des côtés de l'échiquier.

Ex de Mat:
Après Tc8, le roi est mat

Cette manœuvre doit tenir compte du fait que le roi adverse peut attaquer les tours si elles restent à sa portée, il faut donc les garder toujours le plus loin possible du roi attaqué.   
Les tours vont attaquer en «escalier», repoussant par des échecs successifs le roi vers la bande.
Dans ce mat caractéristique, les Tours doivent se déplacer en pratiquant toujours la même méthode :

- Une Tour bloque le déplacement du Roi  afin de lui réduire son espace et de l'amener à une bande (8ème rangée).

- L'autre Tour provoque un échec pour forcer le déplacement du Roi vers la bande mortelle.

La seule défense possible pour retarder l'inévitable consiste à rester au centre le plus longtemps possible OU à  se rapprocher d'une Tour pour l'obliger à fuir.

 
Dans la position du diagramme couleur  du haut, on va d'abord chercher à réduire l'espace libre pour le roi noir :
1.Th5 Rf4 2.T2h4 Rg3 3.Ta4 pour éviter que la tour ne soit attaquée par le roi.
3... Rf3 4.Th3+ Rg2 5.Tb3 Rf2 6.Tb2+ Re1 Tb1#

3-Roi et tour contre roi

=>Finale fréquente (facile avec gain en moins de 17 coups) avec une tour contre roi dépouillé.

Ex de mat:



Donc, pour réussir à mater, la Tour ne suffit pas seule, le Roi est obligé de donner un coup de main.

Le camp attaquant doit :
- repousser le roi adverse à la bande
- utiliser impérativement son roi et sa tour qui vont travailler de concert à rétrécir peu à peu le rectangle où évolue le roi attaqué afin de le repousser à la bande.
-faire échec par la Tour lorsque les deux Rois se trouvent face à face, ce qui empêche ainsi le Roi noir de repartir en sens inverse.

Pour seule défense et retarder le mat , le Roi noir doit rester le plus longtemps possible au centre sinon chercher à obtenir une position de pat


                               Noirs au trait
 
Dans la position du diagramme  haut en couleur:

La méthode montrée ci-dessous n'est pas forcément la plus rapide pour mater, mais elle est sûre et est facile à maîtriser pour le débutant.
 
1.Th3 Rg4 2.Rg2 Rf4 3.Tg3 Rf5 4.Rf3 Re5 5.Tg4 Re5 6.Te4 Rc5 7.Re3 Rd5 8.Rd3 Rc5 9.Td4 Rc6 10.Rc4 Rb6 11.Td5 Rc6 12.Rd4 Rb6 13.Tc5 Rb7 14.Rd5 Rb6 15.Rd6 Rb7 16.Tc6 Rb8 17.Rd7 Rb7 18.Td6 Rb8 19.Tb6+ Ra7 20.Rc7 Ra7 21.Th6 Ra8 22.Ta6#




4-Exercice d'entrainement



-Pour les noirs : mater en 17 coups
(Attention : trouver une place libre au roi adverse avant de jouer un coup pour éviter le pat et éviter la répétition de position)

-Pour les blancs : espérer la nullité

  • par pat
  • par réplétion de coups (3 fois la même position)
  • incapacité des noirs à mater en moins de 50 coups


5-Autres exemples rares :

  • Roi et  Fou contre Roi    &     Roi et Cavalier contre Roi

    Ces finales débouchent sur un NUL car le matériel est insuffisant pour mater.

  • Roi et 2 Fous contre Roi

Cette finale est très rare, en principe facile (moins de 19 coups). Il faut refouler le roi dans un angle de l'échiquier et mettre les deux fous sur des diagonales voisines pour créer un mur infranchissable. Le roi doit aider...


  • Roi, Fou, Cavalier  contre Roi

Cette finale, très rare, est compliquée (moins de 35 coups théorique). Le nul est fréquent en raison de la limite des 50 coups pour mater...

  • Roi et 2 Cavaliers  contre Roi

Cette finale  très rare aboutit sur une NULLE 


Complément :EchecsOnLine
Source essentielle: Wikipédia 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire