MENU


Championnat du Monde 2016

Le championnat du monde d’échecs se déroule du 11 au 30 novembre à New York entre le tenant du titre, le Norvégien Magnus Carlsen, et son challenger, le Russe d’origine ukrainienne Sergueï Kariakine.
1-L'organisation

  • La championnat se déroule   à New York, au South Street Seaport, du 11 au 30 novembre 2016, au meilleur des 12 parties.
  • Site officiel du match http://nyc2016.fide.com
  • La cadence des parties classiques du championnat du monde est de 100 minutes pour les 40 premiers coups, puis 50 minutes pour les 20 coups suivants, et enfin 15 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un incrément de 30 secondes par coup.
  • Le joueur qui obtiendra 6,5 points sera déclaré Champion du Monde.

    EN CAS D'EGALITE
  • Si après les 12 parties classiques le score est égal, le titre sera joué au départage. Après un nouveau tirage au sort des couleurs, 4  parties de tie-break seront jouées à la cadence de 25 minutes + 10 secondes par coup.
  •  Si le score est égal après le  premier départage,  aura lieu un match de 2 x 2  parties blitz à la cadence de 5 minutes + 3 secondes par coup.
  • S'il n'y a toujours pas de vainqueur, un blitz « mort subite » (partie «Armageddon» ) sera joué : le joueur qui gagne le tirage au sort choisit sa couleur. Les Blancs  ont  5 minutes, les Noirs 4 minutes - avec un incrément de 3 secondes par coup pour chaque joueur après le 60e coup.  mais les noirs pourront se contenter d’une nulle pour remporter le titre.


2-Suivre les matchs en live (à partir de 20 H)
    Championnat du monde d’Echecs
     11 au 30 novembre New York

    V
    11
    S
    12
    L
    14
    Ma
    15
    J
    17
    V
    18
    D
    20
    L
    21
    Me
    23
    J
    24
    S
    26
    L
    28
     TOTAL Tie Break 

      Me  
    30
    Partie 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
    CARLSEN 1/2 1/2 1/2 1/2 1/2 1/2 1/2  0 1/2  1 1/2 1/2      6 3
    KARIAKINE 1/2 1/2 1/2 1/2 1/2 1/2 1/2  1 1/2  0 1/2 1/2      6 1
                                    résultat en gras = avec les  noirs

    Pour la troisième fois après 2006 (Kramnik – Topalov) et 2012 (Anand – Gelfand), le titre mondial des échecs classiques se jouera, ce mercredi à New-York, dans une poule de départage.
    Pour la troisième fois après 2006 (Kramnik – Topalov) et 2012 (Anand – Gelfand), le titre mondial des échecs  se jouera dans une poule de départage.
    1° départage : Mercredi 30 novembre :  quatre  parties de tie-break jouées à la cadence de 25 minutes avec un incrément de 10 secondes par coup.
    1-Kariakine - Carlsen    1/2-1/2
    2-Carlsen - Kariakine    1/2-1/2
    3-Kariakine - Carlsen      0 - 1
    4-Carlsen - Kariakine      1 - 0
    => CARLSEN 3  - KARIAKINE 1

    Magnus Carlsen est Champion du Monde d’échecs 2016





    3-Les 2 joueurs

    • Les 2 prodiges : Point communs
      • premier duel officiel au sommet d' adversaires de  moins de 30 ans – les deux sont nés en 1990
      • deux joueurs  qui ont complètement intégré les outils informatiques dans leur préparation
      • se connaissent bien: ils se parlent occasionnellement sur Skype...
      • deux marathoniens : pas de prises de riques et de jeu flamboyant mais de la stratégie pure, ce qui amènera beaucoup de nulles.
      • La victoire se fera  sans grand écart...



    • Magnus Carlsen, le nouveau maître des échecs
    Magnus Carlsen (2853 Elo Fide) est le champion du monde d'échecs en titre depuis 2013 (victoire contre Viswanathan Anand en 2013, réitérée en 2014). Né le 30 novembre 1990 à Tønsberg en Norvège, il est grand maître international depuis 2004 (titre obtenu à 13 ans) et N° 1 mondial au classement Elo. Fêtera-t-il son nouveau sacre le jour de son 26ème anniversaire ?


      • part favori car 
        • il a déjà remporté deux championnats du monde,
        • il est largement numéro 1 mondial au classement de la Fédération internationale des échecs (FIDE 
        • Elo 2857
        • il semble jouer avec une facilité déconcertante
        • il fait des analyses  positionnelles très poussées
        • sur 21  parties disputées face à Kariakine, il compte 4 victoires pour une seule défaite, les autres rencontres s’étant achevées par une nulle.
      • sa peite faiblesse
        • parfois ses  choix d' ouvertures peu ambitieux sur le plan théorique
      • ses points forts  
        • les finales, où il excelle.
        • les parties rapides (en cas d'égalité)

    • Sergueï Kariakine
    Le challenger Sergueï Kariakine (2779 Elo Fide) est né le 12 janvier 1990 à Simferopol (en République Socialiste Soviétique d'Ukraine). En 2003, il devient le plus jeune joueur de l'Histoire des échecs à avoir obtenu le titre de grand maître international (GMI), à l'âge de 12 ans et 7 mois. Il a pris la nationalité russe en 2009 et vit à Moscou.


      • Il n'est pas favori...
        • Seulement 9e joueur mondial
        • Elo 2769
        • mais lors du tournoi des candidats  en mars à Moscou  n'a concédé qu’une seule défaite en 14 parties.
        • sur 21  parties disputées face à Carlsen, il compte 4 défaites  pour une seule victoire, les autres rencontres s’étant achevées par une nulle.

      • ses points forts  
        • sa précocité : Grand maître à l’âge de 12 ans et 7 mois, un record mondial inégalé !
        • sa préparation : capable d’ingurgiter  des quantités de variantes préparées à la maison et testées sur ordinateur.
        • entraîne son adversaire en terrain miné

    • Quelle cote ?
      Si Carlsen a la cote chez les bookmakers, Kariakine, qui s'entraîne au moins six heures par jour, garde toutes ses chances de remporter ce tournoi, ainsi que les 600.000 euros à la clé. Le perdant se consolera avec 400.000 euros.

    4-Bilan du championnat du monde 2016 


    Les ouvertures utilisées  (12 + 4 parties)

    12 parties en début ouvert :

    -Espagnole (fermée) : 5 + 2
    -Déf Berlinoise de l'espagnole : 3
    -Italienne : 1 + 1

    1 partie en début semi-ouvert :
    -Sicilienne : 0 + 1

    3 parties en début fermé
    -Gambit dame accepté: 1
    -Colle-Zukertort : 1 (= alternative au gambit Dame )
    -Trompowsky : 1


    Les moments clé
    -3° partie (Berlinoise) : Carlsen  laisse Kariakine égaliser alors que la position était difficile pour ce dernier. Désormais Kariakine va continuer à "bétonner"....
    -8e partie (Colle) : avec les blancs Carlsen fait du forcing  mais  Kariakine trouve les meilleurs coups pour l'emporter : Carlsen est KO !
    -9° partie (Espagnole): Carlsen n'est pas en forme et, chance pour lui,  Kariakine rate  la possibilité du gain
    -10e partie (Berlinoise) : Carlsen doit impérativement  l'emporter. Avec les Blancs,  il pousse, prend des risques, Kariakine rate le nul par répétition de coup : Carlsen l'emporte finalemenr ! il était temps.
    -11° et 12 ° parties : Nul, nul.  Décevant !

    Donc  tie-break,  en 4 parties de 25 mn en théorie à l'avantage de Carlsen qui excelle dans les parties rapides.
    -Une première nulle, une seconde  où Carlsen rate de peu le gain...
    -Dans la 3°  (Espagnole) Kariakine, comme auparavant, très en retard au temps, fait une bourde face à la pression et perd.
    -Dans la 4° (Sicilienne)  Kariakine doit prendre des risques pour l'emporter: face à son attaque du roi blanc, Carlsen répond avec un sacrifice mortel !

    Trouvez le coup  de Carlsen avec les blancs







    Solution




    Conclusion

    Le jour de ses 26 ans Carlsen est champion du monde pour la troisème fois consécutive... il a mérité son titre car il a pris de (rares) risques dans un championnat fade (10 parties sur 16 débutent par une "Espagnole"...) et,  il a surtout brillé dans les parties rapides. Numéro 1 mondial depuis 2010 et champion du monde  en 2013 et 2014, Carlsen étend  un  peu plus sa domination et survole les échecs pour encore longtemps.

    Toutefois Kariakine, que personne n'imaginait en finale  il y  quelques mois,  s'est révélé solide, tenace,  et coriace. Cet excellent défenseur  a déjoué les pronostics en acculant Magnus Carlsen aux prolongations. La Russie ne retrouve donc  pas son titre perdu en  2007...

    Espérons que le prochain championnat, en  2018,  verra le français Maxime Vachier-Lagrave, 4° joueur mondial actuellement, affronter Carlsen !

    Notons, que  plus de 10 millions de personnes  à travers le monde ont suivi la finale en ligne, soit « le match le plus suivi de l'histoire récente », a indiqué un porte-parole de l'organisation


    DOSSIERS :

    TOURNOI DES CANDIDATS 2016


    LE CHAMPIONNAT DU MONDE 2014



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire